Nourrir sa foi

Servir la messe

« Fidèle serviteur, toujours et partout » :
telle est la devise du servant d’autel.

Servir la messe est un engagement profond au service de l’autel pour aider le prêtre et la communauté paroissiale à vivre la messe.

Les servants d’autel jouent un rôle à chaque étape importante de celle-ci.

Servir la messe est un engagement profond au service de l’autel pour aider le prêtre et la communauté paroissiale à vivre la messe. Les servants d’autel jouent un rôle à chaque étape importante de celle-ci. Ils y exercent également des fonctions différentes : cérémoniaire, thuriféraire, céroféraire, porte-livre, acolyte...

Mais avant tout, l’enfant de choeur est un disciple de Jésus. Il cherche à l’aimer de tout son coeur et à aimer les autres.

Le dimanche, les servants d’autel arrivent en avance, pour allumer les cierges, préparer l’encensoir et disposer sur l’autel tous les ustensiles dont le prêtre aura besoin.

La messe commence par une belle procession. Quand le prêtre arrive à l’autel, tous saluent par une grande inclinaison car l’autel est un endroit sacré : il est la table sur laquelle le prêtre célèbre la messe, le centre autour duquel les chrétiens se rassemblent. Chacun se rend ensuite à sa place.

Comme tous ceux qui accomplissent une fonction liturgique, les servants d’autel portent une aube blanche, symbole de leur baptême ; ils portent également une croix, nouée par un cordon.

Les servants d’autel peuvent exercer différentes fonctions. Le cérémoniaire est un grand clerc qui coordonne et guide l’ensemble des servants. Le thuriféraire s’occupe de l’encensoir ; il est aidé par un porte-navette. La fumée de l’encens qui brûle symbolise notre prière qui monte vers Dieu. Pendant la lecture de l’Evangile, il tend au prêtre l’encensoir fumant, puis le reprend et le balance modérément pendant la lecture. Au moment de l’élévation de l’hostie, il encense le corps et le sang du Christ. Les acolytes accompagnent le célébrant pour porter la croix, le vin et l’eau à l’autel. Pendant la prière eucharistique, les acolytes entourent l’autel et présentent au célébrant les burettes, calice, ciboire et linges dont il a besoin. Quand la communion est terminée, les acolytes aident à ranger tout ce qui se trouve sur l’autel. Les céroféraires portent les cierges et accompagnent le prêtre lors de la proclamation de l’Evangile et ensuite autour de l’autel au moment de la consécration. Le porte-livre présente le Missel au prêtre célébrant. Par son attitude active et priante, le servant de messe sert d’exemple à tous . Par la beauté et la dignité de ses gestes, il aide tous les participants à progresser dans leur vie de chrétien.

(extrait d’article – source kto avril 2012)

N’hésitez pas à contacter le prêtre responsable de votre paroisse ou l’accueil paroissial.

servir messe 1

Calendrier 2021-2022

  • le samedi 13 novembre rassemblement à Saint Etienne de 15h à 17h30 + messe à Saint Etienne
  • le 28 décembre  à Saint Etienne ,  repas de Noël + temps de prière
  • le samedi 26 mars de 15h00 à 17h30 + messe à 18h00
  • le samedi 14 mai sortie (lieu à préciser)

Tous renseignements auprès de Séverine Isaac, responsable pour le secteur : Tel. 06 46 11 31 78 - Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Lire la suite

Prier

Les Saints Patrons de notre secteur

La "Vita Marcelli" est l’œuvre de Venance Fortunat un auteur du VIe siècle. Marcel serait né à Paris, non loin de Notre-Dame au début du IVe siècle. Le clergé le proclama évêque au regard de ses vertus. Il présida le concile qui se réunit à Paris en 360-361. Les évêques des Gaules y proclamèrent solennellement leur foi en la divinité du Christ telle que l’avait définie le premier concile de Nicée en 325.

Lire la suite

Ateliers bibliques

50 auteurs… 1300 ans d’écriture… 1189 chapitres… 400 traductions complètes… 2303 traductions partielles… 50 millions d’exemplaires vendus chaque année… 5 à 6 milliards d’ouvrages diffusés… La Bible est un trésor ! … Son étude une véritable aventure… que deux ateliers vous invitent à venir découvrir, vivre et partager, un sur la rive droite, à Saintry-sur-Seine, l’autre sur la rive gauche, à Corbeil-Essonnes.

Lire la suite

Une spiritualité de Carême à travers les vertus théologales

Du mercredi des Cendres jusqu’à la Vigile Pascale, l’Eglise vit le temps du Carême. Chaque année, ces quarante jours nous permettent de nous préparer à vivre Pâques, qui est le sommet de l’année liturgique. Ce temps est suffisamment long : 40 jours sur 365 représentent plus de 10 % de l’année, ce qui n’est pas négligeable. Mais c’est bien normal de se préparer suffisamment à l’avance pour quelque chose d’aussi important.

Lire la suite

Accueillir les divorcés, séparés...

L’accueil des personnes divorcées ou divorcées-remariées est un axe de mission pour l’Eglise (Familiaris Consortio n°84 - Jean-Paul II) et, en Europe, le constat sur l’état de la famille montre l’actualité et l’urgence de cette mission. L’Essonne n’échappe pas à cette situation et suite au dernier Synode du diocèse d’Evry Mgr Dubost a impulsé, via la création de la Commission Divorcés, une action pour que les paroisses (ou secteurs pastoraux) puissent accueillir et accompagner les chrétiens divorcés ou divorcés-remariés dans leur épreuve.

Lire la suite