Secteur Pastoral Corbeil Saint Germain
Retour à l'accueil

Edito

Accueil > Vivre en secteur > Edito

Merci Seigneur pour les sacrements et les sacramentaux.

Nos communautés chrétiennes vivent en ces mois de mai et juin des moments de fêtes par les célébrations des sacrements : Baptêmes, premières communions (Eucharistie), confirmations, confessions, onction des malades, mariages, sont, ont été ou seront célébrés en ces deux derniers mois de l’année pastorale. En élargissant au niveau de la communauté diocésaine, quatre ordinations sacerdotales seront célébrées le 24 juin prochain, la boucle est bouclée pour les 7 sacrements !

Ces moments de fête constituent la communauté chrétienne, c’est-à-dire qu’elle est appelée à se recevoir du Christ, tête de l’Eglise. En effet, ces célébrations rassemblent les membres habitués et occasionnels des communautés. En plus de rassembler, les célébrations bien préparées et bien menées permettent une nourriture spirituelle indéniable. Ceci a pour résultat : Affermissement de la foi et enrichissement de la prière. C’est toujours une grande joie de voir des personnes heureuses à la sortie des célébrations. Il est important à ces occasions que les participants prennent conscience qu’on n’est pas chrétien tout seul. Une question peut se poser légitimement, que mettons-nous en place à ces moments de fête pour intéresser les membres dits « occasionnels » ?

Les sacramentaux sont aussi des occasions de rassemblement qui forment la communauté chrétienne : pour la fête comme les professions de foi ou des moments douloureux comme les funérailles. Là aussi, l’expérience montre que nous sommes souvent en présence des assemblées de première annonce ou des assemblées dont les membres sont en majorité spectateurs, très peu célébrants et donc peu ou pas du tout participants.

Il y a du pain sur la planche ! Cependant réjouissons-nous des pas qui se font par toutes ces célébrations de sacrements et sacramentaux pour lesquels le nombre de ceux qui les reçoivent augmente, en particulier les adultes. Plusieurs adultes sont entrés au catéchuménat à la suite ou au cours d’une préparation au mariage. Merci Seigneur pour tous les fruits spirituels reçus cette année dans nos communautés. Nous te disons MERCI.

Père Emmanuel Bidzogo.